16 juin 2017

Fusion dans le domaine du sport : deux organismes montréalais s'unissent

Des services accessibles et améliorés
Richard Jr Longpré de la CSLEIM a déjà intégré l’équipe de SLIM depuis avril et le point de service au Complexe sportif Marie-Victorin est maintenu. En fusionnant les deux corporations, la région de Bourassa pourra compter sur les services d’une équipe complète avec des ressources variées; c’est l’option la plus porteuse afin d’améliorer la qualité des services offerts aux clubs et associations régionales sportives.

Monsieur Jean-Claude Drapeau, président sortant de Sport et Loisir de l’île de Montréal, se disait heureux du chemin parcouru jusqu’ici : « Le travail en silo des différentes organisations devant offrir des services de soutien n’est pas profitable aux centaines de bénévoles œuvrant en loisir et sport, il faut unir nos forces ».

Madame Francine Duquette, présidente de la Commission sports et loisirs de l’Est de l'île de Montréal, conservera un poste au conseil d’administration de la nouvelle organisation pendant au moins un an, question d’assurer la transition. « Avec cette alliance, nous avons confiance que la région Bourassa puisse mieux se positionner dans le développement sportif montréalais ».

Chantier sur le programme des Jeux du Québec sur l’île de Montréal
Depuis peu, Sports-Québec opère des transformations au programme des Jeux du Québec afin qu’il s’inscrive plus fortement dans le développement de l’athlète et du sport, de l’initiation à la compétition. SLIM, en plus de la fusion avec la CSLEIM, a signé une nouvelle entente partenariale avec la Commission sportive du Lac St-Louis et la Commission sportive de Montréal pour la réalisation du programme des Jeux du Québec sur leur territoire respectif, jusqu’en mars 2018.

Dès la rentrée automnale, tous les intervenants sportifs impliqués dans le programme des Jeux du Québec seront interpellés à participer à la démarche de planification stratégique pilotée par SLIM. Le positionnement du programme dans les différentes disciplines, le soutien aux entraîneurs, aux clubs et aux associations régionales ainsi que le découpage territorial des trois régions-jeux seront au cœur des travaux. « L’objectif est d’harmoniser les services et les ressources investies dans le programme des Jeux tout en garantissant l’accessibilité et l’équité du support offert aux jeunes », ont déclaré conjointement Madame Francine Duquette et Monsieur Jean-Claude Drapeau.