26 février 2018

Coordination des Jeux du Québec sur l'île de Montréal regroupée

LA COORDINATION DES JEUX DU QUÉBEC SUR L’ÎLE DE MONTRÉAL REGROUPÉE

La cohésion, l’accessibilité et l’équité au cœur de la décision

Sport et Loisir de l’île de Montréal (SLIM) assumera directement la coordination du volet régional du programme des Jeux du Québec à partir d’avril 2018. Ce nouveau fonctionnement contribuera à maximiser les ressources, harmoniser les interventions et favoriser l’équité et l’accessibilité aux athlètes des trois régions-jeux de l’île de Montréal (Bourassa, Lac-Saint-Louis et Montréal).

Depuis sa création en 1998, SLIM déléguait la coordination des Jeux du Québec à la Commission sports et loisirs de l’Est de l’île de Montréal (CSLEIM), à la Commission sportive du Lac St-Louis (CSLSL) et à la Commission sportive de Montréal (CSM)). Le contexte financier et administratif transformé par le Programme d’assistance financière des Unités régionales de services (PAFURS) du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement Supérieur a mené à une révision des pratiques.

Dès 2015, différents scénarios ont été analysés afin de trouver la manière optimale de réaliser la coordination du programme des Jeux du Québec sur l’île. En septembre 2017, la fusion entre la CSLEIM et SLIM a été officialisée, tandis que des pourparlers se sont poursuivis jusqu’à tout dernièrement avec la CSLSL et la CSM. Malgré les différentes approches proposées par SLIM, les parties n’ont pas été en mesure de s’entendre pour identifier un scénario convenable à toutes.

« Beaucoup de temps et d’énergie ont été investis afin de maximiser les forces, mais nous devons maintenant aller de l’avant. » avoue Madame Manon Ethier-Rollin, présidente de Sport et Loisir de l’île de Montréal. Elle poursuit : « Cette unification permettra aux athlètes des trois régions-jeux de bénéficier de la mise en commun des ressources. »

Un contexte de transformations financières et administratives

Sport et Loisir de l’île de Montréal est reconnue et financée par le nouveau PAFURS mis en place en cohérence avec la récente politique du sport, de l’activité physique et du loisir Au Québec, on bouge !. Au nombre des principales transformations du programme d’aide financière, soulignons l’intégration de nouveaux mandats, l’application de nouveaux paramètres de calcul de l’aide financière qui désavantage l’île de Montréal, l’impossibilité de transférer des sommes d’argent afin de soutenir la mission d’une autre organisation et l’ajout de règles d’adjudication des contrats pour sous-contracter auprès d’un autre organisme.

Sport et Loisir de l’île de Montréal compte réaliser son mandat avec professionnalisme et en étroite collaboration avec les organisations sportives qui forment et accompagnent les athlètes.

À propos de Sport et Loisir de l’île de Montréal
Sport et Loisir de l'île de Montréal, organisme régional à but non lucratif, contribue au développement et à la valorisation du loisir, du sport, de l’activité physique et du plein air sur l’île de Montréal en soutenant les communautés et les intervenants et en créant une synergie entre eux par une offre de services-conseils, du réseautage, de la promotion et de la formation.

Pour les médias et les entrevues :
Andrée-Lise Therrien, agente de communication
altherrien@sportloisirmontreal.ca
(514) 758-3618