15 juillet 2021

Soutien de 915K du fonds fédéral-provincial

Un soutien de 915K du fonds fédéral-provincial

Le 19 avril dernier, la ministre déléguée à l'Éducation et ministre responsable de la Condition féminine, Mme Isabelle Charest, annonçait l'attribution d'une somme de 5 millions de dollars pour aider les organismes sportifs locaux et régionaux qui ont été durement touchés par la pandémie de COVID-19. L'attribution de ce montant de 5 millions de dollars a été rendue possible grâce à la collaboration de Patrimoine canadien (Sport Canada), qui investit 2,7 millions de dollars, en plus des 2,3 millions accordés par le ministère de l'Éducation.

Cette aide permettra aux organismes sélectionnés de demeurer opérationnels et de contribuer à la relance de leur sport. Les fédérations sportives et les unités régionales de loisir et de sport (URLS) sont mises à contribution pour l'analyse et la priorisation des demandes.

« Depuis le début de la pandémie, les URLS sont à l'œuvre pour soutenir et accompagner l'ensemble des organismes du milieu associatif, municipal et scolaire sur le plan local et régional. Nous sommes fiers de collaborer avec les fédérations sportives afin d'offrir cette aide financière aux clubs sportifs et aux associations régionales, qui en ont grandement besoin. »
Manon Éthier-Rollin, présidente, Réseau des unités régionales de loisir et de sport du Québec et présidente, Sport et Loisir de l’île de Montréal (SLIM)

Au plan provincial, ce sont 1238 clubs et associations qui ont déposé une demande à leur fédération et à leur URLS dans le cadre du Fonds de soutien en sport. Sur l’île de Montréal, SLIM et 51 fédérations sportives ont émis des recommandations de soutien financier à 198 clubs et associations régionales pour un total de 915 384 $.

« Il est plaisant de constater que les fédérations sportives provinciales ont choisi d’allouer aux clubs et associations régionales de l’île de Montréal un soutien financier qui est au même niveau que le fonds qui avait été octroyé à SLIM pour redistribution sur l’île de Montréal. L’île de Montréal reste l’épicentre du sport québécois. »
Marc Wilson conseiller en développement régional, dossiers sportifs, SLIM.

« L'appui des instances gouvernementales a sans aucun doute été une bouée de sauvetage pour les organismes sportifs et communautaires et nous pouvons dorénavant nous projeter vers l'avant, en espérant que cette aventure soit définitivement derrière nous. »
Luc Brutus, président Club de soccer Mont-Royal-Outremont.

Discipline sportive Nombre d'organismes Soutien total par sport
Athlétisme 11 41 850 $
Aviron 3 17 500 $
Badminton 1 9 500 $
Ballon sur glace 1 2 500 $
Baseball 6 15 000 $
Basketball 3 20 500 $
Boxe olympique 4 29 100 $
Canoë-kayak de vitesse 1 9 500 $
Cheerleading 1 3 500 $
Course d'orientation 1 1 500 $
Crosse 1 3 500 $
Curling 7 22 500 $
Eau vive 3 11 500 $
Escrime 3 15 500 $
Football 3 20 000 $
Golf 2 5 000 $
Gymnastique 13 62 500 $
Haltérophilie 2 13 500 $
Handball 2 14 500 $
Hockey 9 39 500 $
Judo 6 27 500 $
Karaté 4 22 600 $
Kin-Ball 1 6 000 $
Lutte olympique 1 9 500 $
Montagne et escalade 1 9 500 $
Natation 10 38 000 $
Natation artistique 4 12 500 $
Olympiques spéciaux 2 5 250 $
Patinage artistique 6 29 500 $
Patinage de vitesse 5 23 000 $
Pickleball 1 2 500 $
Plongeon 2 12 000 $
Ringuette 4 10 000 $
Rugby 8 30 000 $
Sauvetage 9 30 000 $
Ski de fond 1 5 000 $
Soccer 20 90 500 $
Softball 2 14 000 $
Sports cyclistes 1 6 000 $
Sports pour aveugles 1 4 084 $
Sports pour paralytiques cérébraux- Parasports 1 9 500 $
Sports pour sourds 1 3 500 $
Taekwondo 4 25 500 $
Tennis 5 17 000 $
Tennis de table 3 18 500 $
Tir à l'arc 4 16 000 $
Triathlon 4 19 500 $
Ultimate 2 11 000 $
Voile 3 18 000 $
Volleyball 3 21 500 $
Waterpolo 2 9 500 $

Afin de refléter la diversité des milieux et d’apprécier à leur juste valeur les qualités de chacun des projets qui ont été soumis par les organismes établis sur le territoire de l’île de Montréal, SLIM a mis en place deux initiatives :

  1. Création d’un comité d’analyse composé du conseiller en développement régional aux dossiers sportifs chez SLIM; de Catherine Bélanger, conseillère en planification – chef d’équipe événements et pratique sportive au Service des grands parcs, du Mont-Royal et des sports à la Ville de Montréal; de Maryse Hamel, responsable du sport au Cégep Marie-Victorin et membre du CA de SLIM et de Gilles Girouard, directeur du Service de la culture, des sports, des loisirs et du développement communautaire à la Ville de Pointe-Claire. SLIM leur adresse ses plus sincères remerciements pour leur contribution à ce comité d’analyse.
  2. Une grille d’analyse et de pointage a été élaborée. Sur un total de 100 points, les valeurs suivantes ont été attribuées aux thématiques identifiées au questionnaire élaboré par le comité provincial de gestion du Fonds :
  • Jusqu’à 15 points pour le loyer ou les frais de location et/ou pour les frais fixes et/ou pour les dépenses de rémunération du personnel pour un maximum de 45 points.
  • Jusqu’à 10 points pour les dépenses sanitaires.
  • Jusqu’à 5 points pour les frais d’affiliation et/ou pour les dépenses d’innovations technologiques pour un maximum de 10 points.
  • Jusqu’à 27 points pour les initiatives à la relance répartis comme suit : 12 points pour la qualité du projet et 15 points pour les clientèles ciblées.
  • Jusqu’à 8 points pour le milieu de vie de l’organisme ou bonis à la précarité financière du voisinage immédiat.

Des initiatives significatives pour la relance du sport

SLIM tient à féliciter tous les organismes qui ont proposé des initiatives à la relance du sport et au retour des membres.

Le comité d’analyse a été particulièrement enthousiaste à soutenir les projets qui touchaient plus particulièrement les jeunes de 6 à17 ans et qui favorisaient une croissance du sport féminin ou une plus grande participation des familles issues de l’immigration ou qui visaient à encourager un accès aux familles de milieux socio-économiques précaires.

Parce que leurs initiatives à la relance du sport et au retour des membres se distinguaient particulièrement, c’est avec grand plaisir que nous identifions les organismes suivant :

  • Club de patinage artistique de Montréal-Nord
  • Sports Montréal-Club aquatique St-Michel – water-polo
  • Association Canado-Marocaine de promotion du taekwondo
  • Club Gymnicentre
  • Accès Escalade Montréal
  • Phoenix Triathlon (Les Rapides du Lac St-Louis)

Soutien aux structures d’encadrement

Aider financièrement les organismes à traverser la pandémie est une initiative appréciée, mais cela ne met du baume au cœur que pour un instant pour certains ! Sport et Loisir de l’île de Montréal entend poursuivre son soutien aux structures d’encadrement, particulièrement les associations régionales et les clubs sportifs en offrant un programme de soutien et d’accompagnement touchant le développement de leur discipline, la gestion de leur organisme et leur vie associative. SLIM offre également un programme de soutien en gestion des bénévoles, administrateurs ou aux opérations, adapté à votre réalité ainsi que la mise en réseau avec des organisations qui vivent des défis similaires.