Camps de jour

Mesures sanitaires en camps

Découlant du premier guide de relance des camps en contexte de COVID-19 diffusé au printemps 2020 par l'Association des camps du Québec, cette nouvelle version prend également appui sur les recommandations et les mesures phares de la Direction générale de la santé publique du Québec (DGSP), qui approuve les contenus.

La majorité des éléments étant identiques à l’année dernière, les modifications importantes concernent essentiellement le port du masque et du couvre-visage :

  • Le masque de procédure devra être porté en tout temps par les membres du personnel (à l’intérieur et à l’extérieur)
  • Le couvre-visage devra être porté par les enfants selon les consignes provenant du milieu scolaire (selon l’âge et la zone de couleur)
  • Les enfants d’un même groupe devront respecter une distance de 1 mètre entre eux

Guide de mesures COVID-19 pour les camps

Guide de relance des camps adaptés et spécialisés

1

1

Coordination de la Table municipale des camps de jour municipaux de la Ville de Montréal

La Table des camps de jour municipaux de la Ville de Montréalréunit les porteurs du dossier des camps de jour des 19 arrondissements. Depuis mai 2016, SLIM agit à titre de coordonnateur de la Table. Ses principales tâches se résument ainsi :

  • Agir à titre de personne-ressource officielle de la Table ;
  • Organiser les principales activités de la Table (réunions, activités spéciales, événements, etc.) ;
  • Gérer les dossiers et assurer les liens avec les partenaires ;
  • Convoquer, animer et faire le compte-rendu de toutes les réunions et activités.

1

1

Cadre de référence pour les camps

En 2016, l’Association québécoise du loisir municipal (AQLM) et l’Association des camps du Québec (ACQ) ont lancé un programme de formation en ligne qui se décline en huit capsules pratiques permettant de maximiser la compréhension des balises du Cadre de références pour les camps de jour municipaux.
Pour mieux comprendre les objectifs poursuivis par le Cadre de référence, pourquoi et comment l’implanter dans votre ville ou municipalité, nous vous invitons à consulter la capsule d’introduction « Pourquoi et comment » qui se retrouve sur le site Internet de l’AQLM.

Consulter le Cadre de référence

Loisir culturel

Dans le cadre du Plan d’action gouvernemental en culture 2018-2023 (mesure 2), le ministère de la Culture et des Communications (MCC) a délégué à SLIM de nouvelles responsabilités en matière de loisir culturel. Le mandat se décline en quatre objectifs :

  1. Soutenir et favoriser le réseautage ainsi que la concertation ;
  2. Valoriser et reconnaître le bénévolat ;
  3. Soutenir la formation des intervenant(e)s locaux et régionaux ;
  4. Accompagner les intervenant(e)s du milieu en développant une expertise-conseil.

Annie Hudon Laroche – Centre culturel Georges-Vanier
Elsa Lavigne – AlterGo
Hanieh Ziaei – Centre culturel Georges Vanier
Julie Fournier – Direction des services à la clientèle de l’île de Montréal, ministère de la Culture et des Communications
Julie Laloire – Oxy-Jeunes
Luc Therrien – Centre de services scolaire de Montréal
Marie-Ève Courchesne – Service de la culture, Ville de Montréal
Suzanne Lemieux – Cégep de Saint-Laurent
Valérie Beaulieu – Culture Montréal
Josée Scott – Sport et Loisir de l’île de Montréal
Sylvie Lacasse - Sport et Loisir de l’île de Montréal
Santiago Risso - Sport et Loisir de l’île de Montréal

1

1

Portrait régional en loisir culturel

Pour atteindre ces objectifs, SLIM a réalisé, dans un premier temps, un portrait régional en loisir culturel visant à développer une meilleure compréhension de l’écosystème du loisir culturel montréalais.

L’élaboration du portrait s’appuie sur un processus consultatif. Le milieu associatif, municipal ainsi que celui de l’éducation ont été consultés afin d’obtenir une analyse représentative de l’île de Montréal.

1

1

Plan d’action régional en loisir culturel

En parallèle de la production Portrait régional en loisir culturel, SLIM a également entrepris plusieurs actions concrètes :

Pour plus d’informations, veuillez communiquer avec Santiago Risso, chargé de projet en loisir culturel, à l'adresse suivante : srisso@sportloisirmontreal.ca

1

1

Secondaire en spectacle - Coordination régionale

Secondaire en spectacle (SES) est un programme parascolaire axé sur les arts de la scène qui fait la promotion du développement et de la pratique d’activités culturelles et artistiques auprès des élèves du secondaire. Né en 1994 à La Pocatière à l'initiative d'intervenants socioculturels du milieu, le programme représente ce que la jeunesse a de plus beau à offrir : talent, créativité, enthousiasme et dynamisme.

Sur l'Île de Montréal, ce sont près d'une quarantaine d'écoles secondaire qui participent au programme.

Pour tout savoir sur le programme Secondaire en spectacle, cliquez ici !

Pour plus d'informations, contactez Élyse Vézina au (514) 722-7747 #203 ou par courriel, à l'adresse suivante : evezina@sportloisirmontreal.ca

1

1

Atelier en loisir culturel

Sport et Loisir de l'île de Montréal offre, sur demande, des ateliers en loisir culturel dédiés aux adolescents de niveau secondaire ainsi qu'aux intervenants scolaires, le tout dans un contexte parascolaire.

Consultez la liste des ateliers

Pour plus d'informations, contactez Élyse Vézina au (514) 722-7747 #203 ou par courriel, à l'adresse suivante : evezina@sportloisirmontreal.ca

Formation - Programme DAFA

Le Diplôme d'aptitude aux fonctions d'animateur (DAFA), une valeur sûre !

Lancé en 2009, le Programme DAFA a été élaboré par les organisations nationales de loisir, sous la responsabilité du Conseil québécois du loisir, dans le but de créer un standard collectif de formation en animation. Les formations offertes s’adressent aux animateurs, aux formateurs et aux gestionnaires qui oeuvrent dans l’animation en camps de jour, en loisir et en sport.

Tu es dynamique, responsable et créatif? Tu aimes les défis et travailler avec des enfants te passionne? Inscris-toi à la formation DAFA et acquiers les habiletés essentielles afin d’exercer adéquatement la fonction d’animateur en loisir!

Il y a plusieurs avantages à devenir animateur :

  • Découvrir un métier passionnant ;
  • Vivre une expérience significative ;
  • Se créer des souvenirs inoubliables ;
  • Plus encore!