Plein air

Sport et Loisir de l’île de Montréal travaille de concert avec les milieux municipal et scolaire, ainsi qu'avec de nombreux organismes afin de développer un plan régional pour le développement du plein air urbain. Un sondage et des groupes de discussion ont fait ressortir les enjeux du plein air sur l’île en 2017, tandis qu’un atelier de consultation en partenariat avec Montréal physiquement active et la Ville de Montréal a permis de valider les besoins au niveau du plein air et de déterminer les actions à prioriser par notre métropole.

Coup d’œil sur les priorités d’action émises :

  • Rendre accessibles et sécuritaires les lieux de pratique et le matériel de plein air;
  • Aménager les berges et rendre accessible l’accès aux activités nautiques;
  • Augmenter le nombre de parcs de proximité offrant le prêt de matériel sur place;
  • Une offre de plein air originale et attrayante pour les jeunes;
  • Mieux diffuser l’offre de service de plein air au grand public.

Consultez le projet de plan régional

Pour toute question sur le développement régional du plein air, contactez :
Myriam d’Auteuil au 514-722-7747 poste 207 ou par courriel au mdauteuil@sportloisirmontreal.ca

Interventions régionales

Programme des écoles en plein air (PEPA)

Sport et Loisir de l’île de Montréal ainsi que trois autres Unités régionales de loisir et de sport ont participé à la création du Programme des écoles en plein air (PÉPA) en partenariat avec la Fédération des éducateurs et éducatrices physiques enseignants du Québec (FÉÉPEQ). Ce programme, qui permet le développement d’initiatives en plein air dans les écoles du Québec, vise à faire vivre une expérience de plein air de proximité aux élèves du primaire et du secondaire. L’initiative permet également de recueillir des informations sur les expériences faites dans différents contextes, de mettre en réseau les enseignants intéressés par le plein air et de créer du matériel pédagogique et des guides d’activités exportables.

En bref, le PÉPA développe les compétences en plein air des jeunes, lutte contre le déficit nature et permet aux élèves d’en apprendre davantage sur le plein air. Le rôle de SLIM est d’accompagner et d’outiller les écoles.

3 écoles montréalaises font partie du projet pilote pour l’année scolaire 2017-2018 :

  • École primaire Laurentides – Commission scolaire Marguerite-Bourgeois;
  • École secondaire Sophie-Barat – Commission scolaire de Montréal;
  • École secondaire de la Pointe-aux-Trembles – Commission scolaire de la Pointe-de-l’île.

*Lanaudière, Laurentides, Montérégie


Portrait du plein air en milieu scolaire sur l’île de Montréal


Afin de connaître la réalité des écoles du territoire en ce qui a trait au plein air, Sport et Loisir de l’île de Montréal a effectué un sondage auprès des écoles primaires et secondaires de la région. Cent-douze (112) écoles ont répondu aux questions concernant leur intérêt à offrir du plein air, les freins qu’elles rencontrent, les activités offertes, le matériel qu’elles détiennent, ainsi que les brevets de plein air que possèdent les enseignants. Les constats et les recommandations seront dévoilés à l’été 2018.



Montréal physiquement active - Axe plein air urbain

Sport et Loisir de l'île de Montréal participe à la mobilisation multisectorielle, Montréal physiquement active, depuis ses tout débuts en 2012. Cette dernière a pour mission de mettre en place des environnements favorables à un mode de vie physiquement actif. Elle comprend un axe orienté vers le plein air urbain dont la priorité d'action pour 2017-2019 est de développer des programmes de plein air urbain pour rendre celui-ci accessible et d’animer les parcs et berges montréalais en toute saison, en visant plus particulièrement les jeunes, les familles et les nouveaux arrivants.

SLIM agit à titre de porteur de cet axe. Les acteurs de l'axe collaborent à la mise en œuvre des projets Naviguons Montréal et Parc actif qui visent respectivement le développement de la Route bleue du grand Montréal et l'accès à du matériel de plein air, ainsi que des ateliers dans les parcs locaux.



Route bleue du grand Montréal

La Route bleue du Grand Montréal (RBGM) est un projet de démocratisation des accès riverains qui met en valeur les plans d’eau ceinturant l’île de Montréal par la pratique de sports nautiques écoresponsables.

Concrétisée en un sentier navigable de 250 km, destiné aux embarcations à propulsion humaine, la RBGM comprend 94 sites d’arrêt en rives pour lesquels les services de proximité, les conditions de navigation et les milieux fragiles ont été recensés dans une perspective de fréquentation sécuritaire et écoresponsable.

Inaugurée en 2011, elle couvre les divers plans d'eau métropolitains : le tronçon fluvial, le lac Saint-Louis, le lac des Deux-Montagnes ainsi que la rivière des Prairies. Véritable infrastructure qui valorise les plans d'eau et la pratique d'activités nautiques, la RBGM s’inscrit parfaitement dans le Plan d’action Montréal physiquement active et ses quatre champs d'action :

  • L’aménagement des milieux de vie en faveur de l’activité physique;
  • L’accessibilité des déplacements actifs;
  • La valorisation de la pratique sportive et de ses événements;
  • La promotion et la communication d’un mode de vie physiquement actif.

Suite à son inauguration en 2011 et à quatre ans d'opération, un comité directeur local s'est formé pour prendre en charge le développement de la RBGM dans une vision de démocratisation des accès aux plans d'eau.

Ce comité est constitué de :


Le comité directeur, grâce au soutien de Montréal physiquement active, travaille sur une tournée des partenaires potentiels, sur la rédaction d’un portrait des ressources disponibles, ainsi qu'à l'organisation du Rendez-vous de la RBGM 2018. Tout ceci mènera à la rédaction d'un plan d'action triennal.

Pour toute question concernant nos interventions régionales en plein air, veuillez contater :
Myriam d’Auteuil au 514-722-7747 poste 207 ou par courriel au mdauteuil@sportloisirmontreal.ca